lundi 27 janvier 2014

mercredi 1 janvier 2014

BABEL déconstruite à Art-Math

Cette vidéo révèle le processus de construction de la sculpture monumentale "Babel", réalisée en 2005 par Jean François Diord dans le parc du château de Jehay (bois; 10 mètres de haut).
(Voir book). Pour les besoins de son élaboration, l’œuvre a été modélisée dans un logiciel 3D; l'animation "Babel déconstruite" est réalisée en stop motion, à partir de vues de cette modélisation. Cette vidéo est mise en ligne à l'occasion de l'exposition Art-Math -organisée par ULB Culture (voir détails ci-dessous).


Exposition Art et Math 
Cette exposition montre les liens profonds qu'entretiennent certaines œuvres visuelles avec des concepts mathématiques. Il existe aujourd'hui de nombreuses œuvres (sculptures, gravures, installations,..) dont le fondement mathématique est profond, original et totalement incompris (si non simplement inaperçu!) du public. C'est ce paradoxe qui sera illustré et qui apportera une réponse aussi innovante et agréable, qu'accessible à tous. Des œuvres mathématiques de plus de 50 auteurs et artistes plasticiens en feront la plus convaincante des démonstrations en une même attirance pour le beau et pour le mystère à découvrir, en un même goût de jeu et de liberté. 

Vernissage le 16 janvier 2014 
Dates : du 17 janvier au 1er mars 2014 
Lieu : Salle Allende - ULB - Campus du Solbosch 
Horaires : 
Lundi et Mardi 12 > 14h
Mercredi a vendredi 12h >18h
Samedi 14 >18h. 
Entrée libre 
Visites guidées sur demande: Gisèle De Meur et MATsch

dimanche 15 décembre 2013

"L'œuvre de la semaine: dans la bibliothèque de l'humaniste"

Le Vif  samedi 14 décembre 2013


"Jeux d’escaliers. La ville blanche". 2013. - © Photo Olivia Droeshaut

Voici des livres alignés sur les planches d’une bien vieille bibliothèque qui court le long des murs du sol au plafond. Certains sont récents, parlent d’art moderne et d’architecture. D’autres, reliés cuir sont très anciens, un peu poussiéreux, précieux. Entre les ouvrages, parfois, un espace vide est occupé par un compas de bois ou ailleurs une construction lego (deux murs qui s’enchevêtrent). Ailleurs, voici un livre ouvert dont les pages découpées en leur centre crée un volume en éventail. Ailleurs encore, en lamelles de bois ou en plastique, d’autres petits objets abstraits dont l’élan se développe dans l’espace.
Mais au centre de la pièce, Jean-François Diord a aussi construit une sorte de palais à partir d’un module cubique dont il ne garde que les arêtes. Du sol, avec d’autres modules, s’élève un escalier qui parait infini. Ou plutôt qui semble nous mener au sommet. Mais ce n’est peut-être qu’un leurre car, arrivé à un palier, d’autres marches nous invitent à descendre, infiniment. Comme si l’humanisme était tout entier résumé là, entre le désir d’élévation et la vanité…
Dans les deux autres espaces de la galerie, le visiteur découvre posées au sol les œuvres de deux autres sculpteurs, Philippe Cardoen et Hughes Dubuisson.
Bruxelles, Maison des Arts de Schaerbeek. « Matières premières ». 147 chaussée de Haecht. Jusqu’au 11 janvier. www.1030culture.be

Guy Gilsoul

http://www.levif.be/info/actualite/belgique/l-oeuvre-de-la-semaine-dans-la-bibliotheque-de-l-humaniste/article-4000474441617.htm

mardi 19 novembre 2013

MATIERES PREMIERES




Philippe Cardoen, Jean François Diord et Hughes Dubuisson vous invitent à leur exposition "Matières Premières" à la Maison des Arts de Schaerbeek.Au plaisir de vous y rencontrer.

"Matières Premières"

Maison des Arts de Schaerbeek
du 21 novembre 2013 au 11 janvier 2014


Chaussée de Haecht 147 Bruxelles 1030



Ouvert en semaine de 10:00 à 17:00 - Vendredi jusqu'à 20:00 - Samedi de14:00 à 18:00

Attention : fermé du 24.12.2013 au 4.01.2014



Entrée libre.

Un catalogue est édité à l'occasion de cette exposition